MOROCCOART Index du Forum
  Home   Contact us
 
FORUM DES ETUDIANTS MAROCAINS A L ETRANGER
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ich bin Moslem und bete vor dem Spiel zu Allah"

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    MOROCCOART Index du Forum ->
Café Du Forum
-> DISCUSSION GENERAL
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Router
Moderateur
<B><font color=386b44>Moderateur</font></B>


Inscrit le: 02 Juil 2005
Messages: 457
FLAG: Morocco
Localisation: Kartoffeln

MessagePosté le: 13/10/2005 07:54:46    Sujet du message: Ich bin Moslem und bete vor dem Spiel zu Allah" Répondre en citant

Bravo 3la khalid boulahrouz, f wa7ed al2istijwab m3a journal allemand, gal lihoum:

ANA MOSEL ET OUSALI LILAH 9BLA KOULI MOU9ABALA...

www.kicker.de
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/10/2005 07:54:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
zakaria007
Invité





MessagePosté le: 13/10/2005 09:37:12    Sujet du message: Ich bin Moslem und bete vor dem Spiel zu Allah" Répondre en citant

TRADUCTION
plus kicker : Monsieur Boulahrouz, comment vous voulez vous adressez en réalité - avec votre nom de lutte correct, ou votre ?

Khalid Boulahrouz : Mon nom de lutte ?

plus kicker : Khalid, le Kannibale.

Boulahrouz : Le Oh non, ne demande pas. Mon nom correct me plaît mieux. Je n'ai pas du tout trouvé l'histoire avec le Kannibalen si amusante au début. Depuis mon premier jour à chaud de Hambourg moi ainsi. Mais c'était en réalité un petit malentendu.

plus kicker : Dans quelle mesure ?

Boulahrouz : Quand j'ai été présenté à Hambourg, les journalistes m'ont demandé, tel que mon style de jeu en tant que défenseur est. Je ne pouvais pas correctement l'allemand, ai déclaré avec des mains et des pieds que je veux toujours pour ainsi dire son, mon adversaire avant le Stuermer à la balle auffressen. Le lendemain "le Kannibale" était dans le journal. Je voulais qu'on n'est plus écrit, mais tous les autres ont tout à coup cela à cela repris.

plus kicker : Ne le trouvez-vous pas correspondez à votre style ?

Boulahrouz : trouvez-vous qu'il installe ?

plus kicker : Tout à fait.

Boulahrouz : Na bien, alors l'est okay.

plus kicker : Ils disiez justement de votre début à Hambourg - vous, n'avez connu que des experts êtes aujourd'hui votre nom avec des Topklubs internationaux sur la liste. êtes-vous satisfait avec votre développement ?

Boulahrouz : , naturellement. Il a couru jusqu'ici Super pour moi à Hambourg. Au début je devais jouer centralement défensif dans la zone centrale. Depuis que je peux Thomas Doll défends centralement, jouermon rôle. Tout installe.

plus kicker : Quand vous êtes venu, le HSV était tout à coup dernier - ce qui vous a pensé ?

Boulahrouz : Tout à fait honnêtement ? J'ai pensé, s'il continue , descends nous. Des huit premiers jeux, nous avons perdu des six et je ne pouvais pas comprendre cela. De Hollande, j'ai su que le HSV est un grand club. Je ne pouvais pas comprendre, ce qui s'est passé avec nous.

plus kicker : Le changement a lieu actuellement. L'équipe a-t-elle cela de matériel 0 0 au candidat de titre ?

Boulahrouz : Je ne veux pas en réalité parler du championnat. Mais chaque que Fussballer est clair rêve. Moi aussi, je voudrais devenir maîtres. Je vais toujours sur la place, pour gagner . Toujours. J'ai déjà perdu à beaucoup dans ma vie. Par conséquent, je ne veux gagner plus que.

plus kicker : Quand vous perdu vous votre père - avez-vous marqué étiez un Teenager, cette perte ?

Boulahrouz : D'une manière ou d'une autre déjà. Il est très lourd pour moi de parler à ce sujet . Mais en tant que mon père n'était plus pas là, ma tâche pour ma famille était d'assurer ma mère et mon huit frères et soeurs . Ma mère était toujours pour moi là. Je gagne maintenant le bon argent avec le football et veux retourner quelque chose. Aussi par conséquent je ne peux pas construire de fumier.

plus kicker : La famille est-elle votre commande ?

Boulahrouz : Clairement, la famille est effectivement ma commande et le plus important.

plus kicker : Et la foi ? Ils prient sur la place avant chaque jeu.

Boulahrouz : La foi est aussi importante pour moi. Je suis un musulman et prie avant le jeu à des Allah. Pour ma mère que je reste sain. J'étais déjà toujours glaeubig. Cela ne signifie toutefois pas que je compte sur des Allah. Toi-même dois faire légèrement, alors tu reçois de retour aussi ce que.

plus kicker : Avant vous avez fait cette saison à encore plus, avez formé individuellement, déplacé l'alimentation. Le succès était un commencement de rêve dans la saison. êtes-vous aussi bon que jamais ?

Boulahrouz : Je suis en tout cas si en forme comme jamais. J'ai dit récemment fois : Si tu en tant que sportif de professionnel vis des Junkfood, c'est ainsi comme si tu as un Ferrari en combustible et avec le sable réapprovisionnes. Je sais que mon corps est mon capital. Si tu vais la nuit dans à la discothèque, tu bois et fumes, es le matin fatigué et susceptible avec la formation pour des blessures.

plus kicker : avez-vous fumé jamais ou avez-vous bu de l'alcool ?

Boulahrouz : Non, jamais. Et cela pas seulement à cause de ma foi. Je ne veux pas cela simplement, parce qu'il n'est pas bon pour moi.

plus kicker : Des trainer Doll et chef sportif Beiersdorfer certifiaient récemment vous le format de classe mondial. Ceux ont-ils les deux le droit ?

Boulahrouz : stimule moi, s'ils disent quelque chose. C'est pour moi encore plus de motivation. Par conséquent, je reste toutefois malgré tout avec les deux pieds sur le sol.

plus kicker : Aucun danger n'existe-t-il vraiment à l'inattention ? Le Beiersdorfer a constitué des "Arroganz d'Amsterdam" fois "faciles" avec vous dans la présaison, parce que vous avez agi risqué et impulsiv.

Boulahrouz : Je devais dans cette phase des rénégociations dazulernen qui est exact. Mais beaucoup ont alors oublié que je suis encore un jeune joueur. Et au "Arroganz d'Amsterdam" : Je pense le que chef sportif a ainsi voulu dire un Arroganz facilement positif, les Amsterdamern les en effet nachsagt. Un sentiment de sa propre valeur arrêt bien empreint. Clairement que j'ai.

plus kicker : Et vos Impulsivitaet ?

Boulahrouz : Cela m'est présenté souvent trop négativement. Naturellement, je suis impulsiv, émotionnel, ai beaucoup d'adrénaline dans un jeu. Je suis comme des pays du sud. Je veux qu'atteindre sur la place. Mais je ne suis injuste ou constant jamais au bord du renvoi de place. À cause des Meckerns j'ai appris une fois jaune-rouge ma leçon en Allemagne vu, ensuite - tu ne peus pas parler ici si beaucoup avec des arbitres que en Hollande. Mais encore : J'ai mon tempérament dans la prise.

plus kicker : Ils disent que vous êtes comme des pays du sud - vous sentez-vous en tant que Hollandais ou en tant que Marocain ?

Boulahrouz : En tant que Marocain, tout à fait clairement. Je suis un Marocain. Mais pour vous je Hollandais suis un Allemand.

plus kicker : Et auquel vous sentez, si vous jouez pour l'équipe nationale de la Hollande ?

Boulahrouz : Fièrement, notre équipe nationale est enfin une les meilleurs du monde. Nous voulons devenir 2006 en Allemagne champions du monde.

plus kicker : Et quand vous mesurez-vous aussi au niveau de club avec les meilleurs du monde ? Le FC Barcelone, est considéré à des Rijkaard comme votre association de rêve avec le franc travaille là un trainer néerlandais.

Boulahrouz : Oui, j'ai dit fois que je rêve de Barcelone. Depuis que je suis un petit garçon, je rêve. Il est normal que tu comme Fussballer veus toujours atteindre possible aussi beaucoup que. Mais je ne veux pas parler si beaucoup d'autres clubs. Cela interdit mon respect devant le HSV et son ventilateur.

plus kicker : Encore beaucoup de Fussballer pensent-ils si de nos jours ?

Boulahrouz : Je pense en tout cas ainsi. Nos ventilateurs travaillent beaucoup, ne gagnent pas ainsi beaucoup d'argent que nous, nous aident toutefois dans chaque jeu. Avant j'ai un respect. Vraiment. Et encore ce qui parle en faveur de Hambourg.

plus kicker : Ce que ?

Boulahrouz : Je jouis de chaque jour avec les Jungs, voudrais être le mieux toujours ensemble avec eux. Nous avons des types énormément tolle dans l'équipage, rions beaucoup, avons un amusement. Peu importe où : Dans l'hôtel, dans l'autobus, simplement partout.

plus kicker : Ils agissent sans pitié verbissen, dans le champ et à l'extérieur de la place de temps en temps comme un oiseau d'amusement, beaucoup omis - êtes-vous un homme heureux ?

Boulahrouz : , très plus heureusement.

plus kicker : Et comme Stuermer contre lui jouer volontiers devriez-vous ?

Boulahrouz : Non, je ne voudrais pas plutôt jouer contre moi.

Entrevue : Sebastian Wolff
Revenir en haut
Router
Moderateur
<B><font color=386b44>Moderateur</font></B>


Inscrit le: 02 Juil 2005
Messages: 457
FLAG: Morocco
Localisation: Kartoffeln

MessagePosté le: 13/10/2005 10:06:12    Sujet du message: Ich bin Moslem und bete vor dem Spiel zu Allah" Répondre en citant

Bravo zakari,

au moisn vs allez comprendre le context
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 04:07:07    Sujet du message: Ich bin Moslem und bete vor dem Spiel zu Allah"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    MOROCCOART Index du Forum ->
Café Du Forum
-> DISCUSSION GENERAL
Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme subBlade created by Dilly
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com